5eme Assises nationales du logement et de la mixité urbaine : "Numérique, justice et démocratie"

5eme Assises nationales du logement et de la mixité urbaine : "Numérique, justice et démocratie"

image

Les Assises de la cohésion numérique et territoriale sont une initiative portée par Aromates en partenariat notamment avec l'AMF.

Elles réunissent chaque année parlementaires, représentants du gouvernement et des grands services de l’Etat, élus territoriaux, universitaires, scientifiques, acteurs économiques et du monde associatif pour contribuer à la définition et à la mise en œuvre d’une politique du numérique inclusive au service de la cohésion sociale et territoriale.

Cette année, les 5e Assises nationales du logement et de la mixité urbaine auront lieu le 2 février de 8h45 à 12h50 à la Maison de la Chimie.

Les échanges porteront sur "Numérique, justice et démocratie".

PROGRAMME

8h00 – Accueil des participants – Café / Networking

8h45 – Accueil et introduction Mireille CLAPOT, députée de la Drôme, présidente de la commission supérieure du numérique et des postes (CSNP), présidente des Assises de la Cohésion Numérique et Territoriale

9h00 – Allocution d’ouverture Dominique FAURE, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur et du ministre de la Transition écologique, chargée des collectivités territoriales et auprès du ministre de la Transition écologique, chargée de la ruralité

9h10 – « Le numérique au service de la cohésion sociale et territoriale : avancées et nouveaux enjeux » Muriel BARNEOUD, directrice de l’engagement sociétal du Groupe La Poste

9h20 – Table ronde 1 : « De la smart city à la ville inclusive ? » A la faveur du déploiement du très haut débit, la ville, et plus généralement les territoires, se numérisent pour offrir davantage de services aux citoyens mais aussi pour améliorer la gestion des transports, faciliter la circulation, l’accès aux équipements et services publics, renforcer la sécurité, limiter la consommation d’énergie, etc. Alors qu’elle a vocation à améliorer et simplifier la vie du citoyen, cette numérisation est-elle toujours pensée dans son intérêt et celui de la collectivité ? Peut-elle devenir un facteur supplémentaire d’exclusion des plus fragiles ? A contrario, peut-elle être inclusive ? Introduction et Modération : Bertrand BLAISE, directeur développement et grand projet du Groupe Sogetrel, président de la Commission Smart Territoires d’Infranum Intervenants : - Thilbault BOULLÉ, responsable Territoires Intelligents de Synox - Marc FAVERO, directeur général de Brink’s Payment Services - Philippe LATOMBE, député de la Vendée, membre de la Commission des Lois - Chloé FRIEDLANDER, chargée de mission Innovation Territoriale et Smart City de la Banque des Territoires - Marc MOSSÉ, Maire adjoint, Conseiller territorial Innovation, ville intelligente et affaires européennes de la ville de Meudon, Avocat senior counsel August Debouzy

10h20 – Keynote : « Agir contre l’exclusion numérique : un impératif pour les entreprises et les administrations ? » Jean-Claude LAROCHE, président du CIGREF

10h30 – Table ronde 2 : « Lutte contre l’exclusion numérique : quels moyens ? quels acteurs ? quelle gouvernance ? » Enjeu majeur de cohésion sociale et territoriale, la lutte contre l’exclusion numérique est devenue une priorité pour l’Etat, les territoires et pour de nombreuses entreprises. En effet, et face à la dématérialisation galopante des services publics, du commerce et plus généralement d’un nombre croissant d’actes du quotidien, chaque citoyen peut, à un moment donné, connaître des difficultés, voire se retrouver en situation d’exclusion. Une situation venant souvent en aggraver d’autres comme des difficultés financières, le chômage ou le handicap. Face à ce constat, l’Etat, les collectivités, le monde associatif ainsi que de nombreuses entreprises, ont créé des dispositifs d’aide et de médiation. La multiplication de ces dispositifs et de leurs acteurs pose aujourd’hui la question de leur mise en cohérence, de leurs financements et de leur gouvernance. Introduction et modération : Thomas VANDRIESSCHE, directeur des opérations de WeTechCare Intervenants : - Jean-Baptiste BAUD, directeur des relations institutionnelles de la Fédération nationale Familles Rurales, secrétaire général du fonds de dotation Rural Mouv - Pascal CAYE, directeur délégué à l’économie sociale et solidaire et aux dynamiques des territoires du Groupe La Poste - Martine FILLEUL, sénatrice du Nord, membre de la CSNP - Yvan GODREAU, Animateur socioculturel du Centre social du Chemillois, membre du chantier numérique de la Fédération des centres sociaux et socioculturels de France - Benoît TABAKA, secrétaire général, Google France - Nicolas TURCAT, responsable du service Education, Inclusion Numérique et Services au public de la Banque des Territoires

11h40 – Keynote : « Et si c’était le numérique qui s’adaptait à l’homme et non l’inverse ? » Frère Eric SALOBIR, dominicain, président du comité exécutif de Human Technology Foundation

11h50 – Table ronde 3 : « Et si l’on pensait le design inclusif et l’algorithme solidaire ? » L’urgence n’est plus tant de dématérialiser ni de désintermédier, mais de s’adapter à l’utilisateur afin que le numérique ne soit plus un problème mais la solution. Ainsi, les efforts de l’administration et plus généralement de tous les offreurs de services en ligne, doivent porter sur l’accès et la simplicité d’usage. Ce qu’ont fait les grandes plateformes pour séduire et s’assurer le plus grand nombre de clients, l’administration devra aussi le faire pour être accessible à tous. Dans le même esprit, on sait utiliser les algorithmes pour vendre plus et mieux, à quand l’algorithme au secours des plus fragiles ? Introduction et modération : Henri d’AGRAIN, délégué général du CIGREF, personnalité qualifiée de la CSNP Intervenants : - Christine BALAGUÉ, professeur en sciences de gestion à l’Institut Mines-Télécom, fondatrice du réseau Good in Tech - Serge BIZOUERNE, président fondateur de Domplus groupe, président du Fonds de dotation Priorité à la Personne - Jean CATTAN, secrétaire général du Conseil national du numérique - Yves CORNU, directeur général de FACIL’iti - Maria COTORA, cheffe de programme Transformation Numérique des Territoires, direction interministérielle du numérique (DINUM)

La reproduction partielle ou totale, par toute personne physique ou morale et sur tout support, des documents et informations mis en ligne sur ce site sans autorisation préalable de l'AMF et mention de leur origine, leur date et leur(s) auteur(s) est strictement interdite et sera susceptible de faire l'objet de poursuites.